top of page

Chiffres Insolites sur le Stationnement et les Parkings à Marseille.


Marseille, deuxième plus grande ville de France, a une histoire riche et une population dynamique. Lorsqu'il s'agit de stationnement, la cité phocéenne a aussi son lot de faits insolites et de chiffres intrigants.

  1. 800 000 places de stationnement : Oui, vous avez bien lu. Marseille compte plus de 800 000 places de stationnement, y compris les places en surface et en ouvrages. C'est presque une place pour chaque habitant de la ville !

  2. La durée moyenne de recherche d'une place : Saviez-vous qu'en moyenne, un conducteur à Marseille passe environ 20 minutes à chercher une place de stationnement ? Cela peut sembler beaucoup, mais c'est en fait dans la moyenne des grandes villes françaises.

  3. Le taux d'occupation : Dans certains quartiers de Marseille, le taux d'occupation des places de stationnement en surface peut dépasser 90% pendant les heures de pointe. C'est l'une des raisons pour lesquelles trouver une place peut être un véritable défi !

  4. Le coût du stationnement : Le coût du stationnement à Marseille varie considérablement selon l'emplacement et le type de parking. Il n'est pas rare de voir des tarifs aller de quelques euros par heure dans certains parkings publics à des tarifs beaucoup plus élevés dans le centre-ville.

  5. Le nombre de contraventions : En 2019, la ville de Marseille a émis plus de 200 000 contraventions pour stationnement illégal. Cela donne une idée de l'ampleur du problème du stationnement illégal dans la ville.

  6. La transformation des parkings : Au fil des ans, plusieurs parkings marseillais ont été transformés en espaces publics, comme des parcs ou des places. C'est une tendance intéressante qui reflète l'évolution de l'attitude de la ville envers l'automobile et le stationnement.

Ces chiffres et faits insolites ne sont qu'un aperçu de la complexité et de l'originalité du stationnement à Marseille. Alors que la ville continue de se développer et de se moderniser, il sera intéressant de voir comment le paysage du stationnement évoluera.


10 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page